4
Bonjour,

Aujourd'hui c'est l'heure du test pour la nouvelle venu l'Arietta G25 de ACME-Systems, j'ai découvert ce petit microcontrôleur en me baladant sur les sites spécialisés. J'étais à la recherche de nouveauté, car le Raspberry Pi bien qu'il est de beaux jours devant lui évolue peu en se moment en terme de projet et puis vue le prix du nouvelle venue environ 200€ ça me pousse à voir d'autre chose.

Maintenant j'aurais pu choisir le BeagleBone, un nouveau Arduino, etc. Mais se que je voulais c’était une nouveauté que peu connaissait et sur lequel je pourrais pourquoi pas, aider à sont développement.


I - Présentation

Pour commencer les performances matérielles, elles sont entre une Arduino YUN et un Raspberry Pi :

- Processeur Atmel AT91SAM9G25 (ARM9 @ 400Mhz)
- Coter ram deux choix 128 Mb ou 256 Mb
- Un module WiFi optionnel est proposé (à souder sur le micro)
- un bouton configurable sur la carte
- un led configurable sur la carte

Pour ce qui est des pins il y a un tas de possibilités, une petite image pour illustré tout ça :



Comme vous pouvez le voir pas de sortie vidéo, des sorties audio peuvent être mise en place sur les pins,
l'avantage sur le Raspberry Pi c'est donc le nombre de possibilités et le nombre d'E/S sur ce microcontrôleur.

Il faut le dire se microcontrôleur est destinée aux personnes ayant déjà quelques connaissances électroniques puisque l'étape soudure est presque obligatoire si l'ont souhaite utiliser le module WiFi ou même les pins. Mais on sent bien que ACME-Systems fait tout pour rendre l'Arietta "plug-and-play", car une distribution intégrant un serveur Web avec un IDE pour coder directement du python.

Leurs sites proposent aussi des tutoriaux en cours de construction autour des pins notamment, mais aussi des premières installations. Toujours dans le même état d'esprit ACME-Systems à développer une carte d'extension pour l’éducation(ci-dessous), un peu à l'image de Raspberry Pi avec son module et sa carte.




II - Déballage et montage

J'ai donc eu la chance de recevoir un kit très complet pour débuter, avec DPI, Wifi, Sd. Envoi rapide d'Italie et très soigner, j'ai même eu le droit à un petit pingouin Tux :





Ensuite viens la partie la plus minutieuse la soudure, et la il faut être très calme :



Installation du module WiFi :




III - Premier démarrage et configuration

Avant j'utilise la version Debian fournie directement sur la carte SD pour la description et configuration suivantes. Ensuite ba je vais par m'étendre sur le sujet très longtemps, car j'ai simplement suivi les tutoriaux de démarrage proposer par ACME-Systems.

Seule bémols ici pour les utilisateurs de Windows, car pour ma part je ne suis pas arrivé à installer le fameux driver sur mon pc (je n'ai pas non plus cherché des heures, une solution doit exister), je suis donc passé par Linux pour l'installation et surtout le paramétrage du WiFi.

Le tutoriel de démarrage  : http://www.acmesystems.it/arietta_getting_started 

Une fois cette étape passer on peut directement via le navigateur accéder à la page web via l'Ip local qui est 192.168.10.10, on atterrie sur la page suivante :




Ici tout est fait pour les débutants, un espace IDE pour toute sorte de programmation est accessible et une autre page vous permet de vous connecter via SSH à votre terminal. Ici gros avantage par rapport aux autre microcontrôleurs Linux existant puisqu’il n'est plus nécessaire d'utiliser un terminal SSH pour se connecter faire un programme, etc.

Viens la configuration du WiFi la non plus rien de bien méchant un petit tutoriel et c'est fini.

Le tutoriel du WiFi : http://www.acmesystems.it/arietta_wifi

À noter que le récepteur WiFi et à acheter avec le microcontrôleur, mais il est possible d'utiliser un dongle WiFi comme sur le Raspberry Pi, mais pour cela il faut connecter un USB host sur les pins.


IV - Conclusion

ACME-Systems propose ici un véritable outil pour faire en faire un objet connecté facilement, même si les connaissances requises sont plus élevées que pour un Raspberry Pi,. À noter aussi que le projet Arietta G25 et vraiment tout nouveau donc à proscrire pour les personnes s'aidant beaucoup des forums, car pour le moment mis à par des tutoriaux de démarrage aucune réelle communauté ne c'est formé.

Pour ma part je vais très vite faire des tutoriaux simples (Led, boutons ...)  autour de l'Arietta G25, car je croix au potentiel de cette de par sa taille pour commencer plus petite qu'un Arduino UNO, de par son prix à savoir que la version 128 Mb est à 20 € et qu'avec tous les accessoires de bas on s'en sort pour moins qu'un Raspberry Pi. Surtout d'âpres l’expérience que j'ai avec le Raspberry Pi on se rend compte que très peux de projet nécessite des ressources aussi importantes que peuvent fournir le RPI.

Voilà en espérant vous avoir fait découvrir et surtout donner envie  de découvrir se petit objet, à bientôt pour la prochaine étape l'utilisation de la librairie pour faire un "blink".

Enregistrer un commentaire

  1. Bonjour, félicitations pour tes tutos et ton site, tu m'as décidé à acheter cette carte.
    Peux tu me donner un petit coup de main :
    Sur le site de Acme dans le tuto pour créé la carte sd (http://www.acmesystems.it/binary_repository), toute les étapes de "How to generate a bootable microSD from binaries"
    je suis ok, mais après que dois je faire avec "Device tree and default Kernel config used" et "How to create the binaries from scratch" ? Est-ce obligatoire ? je ne comprend pas bien.
    Peux tu me détailler les étapes pour avoir une carte sd et un os fonctionnel.
    Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Alex, non la suite n'est pas nécessaire c'est juste à titre d'information. Je suis en train de faire un tuto pour sa :)

      Supprimer
    2. Ok merci à toi, je vais guetter ton site...

      Supprimer
  2. cette carte a un potentiel enorme. elle se place clairement sur une part de marché distinct d'une pi ou une BBB.
    j'ai eu un mal fou a obtenir une stabilité de la liaison usb sur pc linux. elle crashait apres 1 minute d'activité.
    mon interface wifi est reconnue en wlan1 et non pas wlan0.

    RépondreSupprimer

 
Top